Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Informations et documentation sur les manifestations organisées autour du livre et des auteurs par l’Association « Rencontres et Dédicaces » à Naves.

01 Mar

En savoir plus sur…

Publié par Rencontres et Dédicaces

En savoir plus sur…

Florence BILLON-MEFFRE

Ce qui (n') est (pas toujours) rose ... en plaques

Une vie d'une grande banalité, jusqu'à l'irruption de la maladie: la sclérose en plaques.

Des questionnements. Des incertitudes. Des débuts de réponses. Et le mouvement de la vie qui perdure, envers et contre tout.

Basé sur une histoire vraie, ce récit vous plongera au cœur des bouleversements intimes, avec humour et émotion.

En savoir plus sur…
En savoir plus sur…

Franck BOUYSSE

Franck BOUYSSE vit à Limoges. Il aime marcher dans les villes, s’arrêter dans un bar, écrire en écoutant Antony and the Johnsons, Billie Holiday et fumer d’immondes cigares italiens.

Il publie un roman noir (L’Entomologiste), puis ensuite sa trilogie H. (Le Mystère H., Lhondres ou les ruelles sans étoiles et La Huitième lettre). Il réalise également les dossiers introductifs de l’intégrale BD de Théodore Poussin (par Frank Le Gall) et participe ça et là à divers projets collectifs.

Grossir le ciel

Gus et Abel vivent à l'écart du monde, sur les contreforts du Mont Lozère. Leurs fermes sont distantes de quelques centaines de mètres, mais il aura fallu plus d'une décennie pour les parcourir et parvenir à ce qui ressemble le plus, dans ce coin perdu, à une amitié. Quelques mots échangés, beaucoup de canons avalés, de cigarettes fumées, de bottes de foin rentrées en commun, chacun voilant au regard de l'autre tout ce qui pourrait évoquer un sentiment.

Abel a vingt ans de plus que Gus. Quelque chose dans le passé a brusquement désuni les deux familles alors proches, lourd et secret amas de rancune comme on en trouve dans toutes les campagnes, là où le temps n'efface rien, mais au contraire cristallise, pétrifie, empoisonne. Ce ne sont pas les parents de Gus qui pourraient lui expliquer. Haïs tous les deux par leur fils, ils ne sont plus heureusement de ce monde. Ce n'est pas Abel non plus, soupçonneux à la moindre question s'écartant de leur maigre rituel social.

Une succession d'événements – traces de sang dans la neige, empreintes mystérieuses de pas, défiance soudaine d'Abel – va venir bouleverser l'ordonnancement du monde selon Gus, faisant jaillir une vérité sinistre et tardive d'un vieux coffret. Le suspense s'installe doucement en arrière-plan de Grossir le ciel, car l'auteur nous régale d'abord des portraits de ces deux ours sur Terre, qui pensaient leurs relation et émotions figées jusqu'à la nuit des temps et se trouvent obligés d'évoluer, de s'adapter, à leurs corps défendant, au rythme des tourments que leur impose leur amitié. La tragédie qui se jouera au lieu-dit Les Doges sera à la fois une libération et un immense gâchis, mais qui trouvera place dans la cosmogonie particulière et la carapace égoïste de Gus.

Franck BOUYSSE pose avec beaucoup de finesse et de subtilité son histoire, la préciosité et la richesse de sa langue contrastant avec la rudesse et l'austérité de ses personnages, pour le plus grand bonheur du lecteur de Grossir le ciel.

Emmanuel de CAREIL

Né en 1950, Emmanuel de CAREIL rejoint en 1974 une multinationale française qu’il quitte en 1999 pour se consacrer à l’écriture.

Son premier ouvrage de coaching personnel parait en 2005 ; puis vient un roman de fiction et de réflexion en 2006, très rapidement suivi par un roman historique édité en 2008. Le Manuel d’Alfred est un ouvrage essentiel qui ouvre de nouvelles perspectives vers le bien-être.

En savoir plus sur…

Le manuel d’Alfred

Notre subconscient, qu’Emmanuel de CAREIL prénomme ALFRED pour le rendre plus concret, peut être comparé à un internet céleste, avec son moteur de recherche interne-Être Explorer et son réseau Human’s Book. Le choix du prénom Alfred n’est pas un hasard et, en lisant ce livre, vous en comprendrez les raisons…

La force de cet ouvrage est de démontrer, pas à pas, comment notre cerveau et notre inconscient fonctionnent d'une façon très similaire à l’ordinateur que nous utilisons tous les jours.

La pensée est une énergie insoupçonnable qui permet de diriger sa vie, d’influencer son entourage et de modifier ainsi le cours des choses, afin de ne plus subir les circonstances, mais de les commander.

Cette faculté paranormale, et pourtant à la portée de tous, est expliquée de manière extrêmement simple et ludique, afin de bien faire comprendre le principe qui régit cette force surnaturelle qui est en nous, d’en faire l’expérience et d’apprendre ainsi à s’en servir à volonté.

La rapidité d’exécution viendra avec l’entrainement et surtout… en s’amusant ! Destiné à tous, cet ouvrage est particulièrement idéal pour faire découvrir le développement personnel aux adolescents.

En savoir plus sur…

Nicole CHAPPE

Née à Tulle, en Corrèze, Nicole CHAPPE est l’auteur de plusieurs romans pour adultes et pour enfants. Elle signe là un témoignage qui séduit par l’authenticité d’une histoire qui est souvent le miroir de la nôtre. Un livre rafraîchissant pour la mémoire, un livre qui vous fera vous souvenir de vous-mêmes, jeunes ou moins jeunes.

En savoir plus sur…

Une enfance en limousin dans les années 1960

Dans un petit village du Limousin au début des années soixante, Marianne partage son temps entre l’école, sa famille et la ferme. Curieuse et éveillée, elle observe les êtres et les choses qui l’entourent, étonnée parfois, critique souvent, intéressée toujours. Mais à dix ans, finie la liberté ! Marianne entre en sixième au lycée et découvre la vie de pensionnaire.

Un regard tendre et émouvant sur un passé à la fois proche et lointain où se mêlent parfums d’enfance et goût du terroir. L’apprentissage des leçons de la vie à la charnière de l’adolescence où beaucoup retrouveront les souvenirs d’une France en pleine mutation.

Marcel DELORD

En savoir plus sur…
En savoir plus sur…

L'enfant des Renardières

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui vivait avec ses quatre frères dans une petite maison isolée, fréquentée par les renards. Sa famille n’était pas riche et pour pouvoir manger tous les jours, il fallait travailler du matin au soir : mener les vaches au pré, pêcher dans le Brézou, ramasser des champignons, piéger des lapins et vivre toutes sortes d’aventures.

Bref, c’était un peu dur mais on s’amusait bien, surtout sur le chemin de l’école où l’on trouvait quantité de distractions. Ce qui n’empêchait pas notre gamin d’être toujours l’un des premiers à l’école.
C’est une histoire vraie.

Elle se passe en Corrèze vers 1950.

C’est celle d’un homme, Marcel Delord, qui, longtemps maire de sa Commune et grand-père aujourd’hui, voudrait transmettre à la jeunesse le respect et l’amour de la nature et de l’effort.

Avec des illustrations pleines de vérité et de charme de l’artiste américano-limousine, Em BRYANT,
et un dossier ethnologique et documentaire de Marie-F. HOUDART.

En savoir plus sur…

Marie GASTON

Marie GASTON est née en 1946 à Tulle (Corrèze). Baccalauréat littéraire puis licence en droit à l’Université de Bordeaux.

Elle s’adonne tout d’abord à la poésie moderne et obtient en 1972 le 3ème prix national de poésie pour le poème « Les Épines du soleil » qui a été publié avec les poèmes des autres lauréats aux Éditions SEGHERS dans une « Anthologie de la poésie française ». Max-Paul Fouchet était le président du jury.

Durant ces années, deux autres prix littéraires sur le plan local.

Fonction publique en qualité de cadre à l’Education Nationale durant quarante ans. Chevalier puis Officier des Palmes Académiques.

Parvenue à l’âge de la retraite en 2006, elle décide d’écrire. Peut-être pour conjurer l’obligation qui lui avait été faite durant sa carrière de se limiter au style administratif et juridique, rigoureux certes mais qui ne laisse place à aucune liberté d’expression !

Marie GASTON a débuté aux Éditions Édilivre. Depuis 2010, ses romans sont publiés aux Éditions Lucien SOUNY. Entre temps, par accident (et surtout par amour pour ses petits-enfants), elle a écrit un « Carnet de morale : Je veux te dire un truc » qui est devenu l’un des trois ouvrages retenus et homologués par le ministère de l’Éducation nationale pour l’école élémentaire, avec un référencement EDUSCOL.

La roseraie du square

Une histoire d’amour, en Corrèze, dans les années 60

Septembre 1960 ….. Henri Verniac soldat du contingent revient en permission dans sa famille en Corrèze.

Il veut absolument présenter Paula à ses parents et lui faire découvrir la région. Le jeune couple parcourt Brive, Tulle, Gimel et bien d’autres lieux magiques de notre région. D’émotions amoureuses en promenades romantiques, Henri va s’apercevoir que Paula lui cache de lourds secrets. Par amour, celle-ci décide de lui révéler son passé.

Mais alors qu’Henri repart en Algérie, la crue du 3 au 4 octobre 1960 va faire des ravages partout en Corrèze et perturber le cours de l’histoire du jeune couple.

Paula disparait…

En savoir plus sur…

Gilbert GILLET

Né à Limoges en 1952, Gilbert GILLET, élevé sans affection, comme seul au monde, a pourtant eu la force de caractère de mener une vie « normale » et de fonder une famille.

À 60 ans, il a ressenti l’impérieuse nécessité de raconter – c’est bien malgré lui qu’il en a été un témoin... privilégié – la mise en place, après la guerre, de la protection de l’enfance.

Après une carrière dans l’industrie automobile, il se consacre maintenant à sa passion de la botanique, aux voyages lointains, à la lecture… et à ses petits-enfants

En savoir plus sur…

Moi, Gilbert G. , l’enfant délaissé

Ce témoignage véridique bouleversant et singulier nous transporte dans le Limousin des années 1950-1960.

Un beau jour de printemps, Gilbert, petit limousin de huit ans, apprend, en l’espace de quelques secondes qu’ « il n’a pas de parents » : « c’est un enfant de l’assistance.» Il est brutalement arraché à la famille qu’il croyait être la sienne pour être confié à une autre « gardienne. » On va alors lui faire prendre conscience de sa condition et l’employer comme valet de ferme.

L’instituteur lui-même va le traiter avec une dureté et même une perversité à peine croyables. Heureusement, deux bonnes fées lui évitent le pire…

À sa majorité, Gilbert part à la recherche de sa mère : il ira de surprise en surprise !

En savoir plus sur…

Georges-Patrick GLEIZE

Georges-Patrick GLEIZE est né en 1952 à Paris(XVIe), où sa mère poursuit une carrière de comédienne au théâtre, à la radio et au cinéma.

Si les lettres et le monde du spectacle bercent ses années de jeunesse par les rencontres qu'il y fait, son enfance se passe chez ses grands-parents, à Foix, en Ariège, au pied du Plantaurel, d'où sa famille est originaire. « J'y découvris les bonheurs d'enfance, le sel de la terre au fil des saisons et des jours ».

Agrégé d'histoire et géographie, sa carrière professionnelle d'enseignant le mène successivement dans plusieurs lycées. En 1991, il choisit de rentrer en Ariège et il enseigne depuis comme professeur au Lycée du Castella de Pamiers.

En 2014, le centenaire de la Grande Guerre lui inspire un nouveau roman " Pas plus tard que l'aurore" où il invite les lecteurs à suivre l'étonnante histoire d'un instituteur dans le premier conflit mondial.

En savoir plus sur…

Pas plus tard que l’aurore...

En mars 1916, pris dans un violent bombardement, Mathieu Pujol, un jeune instituteur, disparaît avec son escouade dans les tranchées de Verdun. Quelques heures plus tard, un soldat français amnésique, errant dans le no m’ans land, est capturé par les Allemands. Baptisé du nom de Charles Marre, le prisonnier est transféré en France à la faveur d’un échange de grands blessés. A l’hôpital de Toulouse, Charles s’éprend de Rose de Saint-Orens, une jeune femme de la haute société, engagée comme infirmière volontaire.

En 1919, la paix revenue, Jeanne Pujol, la femme de Mathieu, se résout à faire un voyage sur le front. Elle ne peut croire à la mort de son mari. Elle retrouve Dumont, le capitaine qui commandait le secteur mais doit hélas se rendre à l’évidence : son mari a été pulvérisé par la mitraille…

Vingt-quatre ans plus tard, en juin 1940, dans une France qui plonge dans les heures noires de la défaite, Charles est victime d’un accident de voiture. Il retrouve la mémoire perdue… N’était-il pas jadis instituteur en Ariège ?

A travers ce roman sensible et émouvant, Georges-Patrick GLEIZE, l’auteur de La Fille de la Fabrique, nous montre avec son talent d’historien comment la Grande Guerre a pu broyer les hommes et transformer les vies.

Bruno KARTHEUSER

Bruno KARTHEUSER (au centre), avec la fille et le fils de Robert CAULET

Bruno KARTHEUSER (au centre), avec la fille et le fils de Robert CAULET

En savoir plus sur…

CAULET, DIT LAURENT

RÉSISTANT EN CORRÈZE

C’est une personnalité fascinante que l’auteur Bruno KARTHEUSER ramène au souvenir des Corréziens avec cette biographie.

Robert CAULET était un vrai Résistant dans la lutte. Il vécut de près les événements dramatiques de juin 1944 à Tulle : les combats des FTP, suivis de l’action de terreur des SS avec les pendaisons et déportations.

Ensuite, comme Préfet intérimaire et Président élu du Comité départemental de Libération, il donna l’exemple d’un citoyen engagé, se dépensant sans retenue dans la reconstruction de la France souveraine. Cette double excellence – Résistant et responsable politique – caractérisera à jamais son engagement pour la Corrèze.

Rien à Tulle ne rappelle aujourd’hui son action et son mérite.

Ce livre répare un oubli immérité.

En savoir plus sur…

Claude LAFAYE

Passionnée de littérature, sa formation première ne la destinait cependant pas à l'écriture, puisqu'au sortir d'une école spécialisée, elle devenait styliste-modéliste. Son domaine était le dessin de mode. Elle en avait rêvé, elle l'avait obtenu…

Tout en satisfaisant pleinement son goût de la mode et de la création, parallèlement, elle se consacrait à la peinture et surtout à l'aquarelle, prenant pour thème les paysages creusois dont elle ne me lassait pas.

Mise à contribution lors de la rédaction d'un ouvrage de son mari, et alors même qu’elle tapait son texte, des personnages qu’elle portait en elle s'imposèrent à son esprit, une histoire prit forme.
La nuit, face à son ordinateur, ses héros l'entraînaient dans leurs aventures, elle fouillait leurs âmes et leurs destins. Dans la maison silencieuse, son récit devenait un gros roman.
Bien d'autres ouvrages ont suivi…

En savoir plus sur…

La Belle Illusion

Belle et travailleuse, Céline se voit mariée à Lucien Vergnaud, de dix-huit ans son aîné. Sur l'opulent domaine de La Claud, elle est traitée en domestique de ferme. Mais elle doit aussi se comporter en bonne épouse : les maternités se succèdent. Au cours de sa quatrième grossesse, elle contracte la «mauvaise maladie». Le traitement de choc qui s'impose la sépare brutalement de ses enfants, pour le plus grand bonheur de sa sœur Noémie, en mal de maternité, à qui ils sont confiés.

Et si, à cette jeune femme intelligente et sensible, écrasée par le travail et par des êtres obsédés par leurs lopins de terre, la maladie accordait une chance de sortir de ce milieu fruste ? Des années durant, entre opérations, soins et convalescence, elle sera confrontée à un nouvel univers où tout devient possible, le pire comme le meilleur. Surmontant ses souffrances, ses doutes, ses insuffisances, ses déchirures familiales, Céline y trouvera un tremplin et accomplira son ascension sociale. Malgré une lutte farouche et incessante, elle ne gagnera pas tous les combats. Remportera-t-elle sa grande bataille, celle qui l'oppose à Noémie ? Retrouvera-t-elle ses enfants ? Le temps faisant son œuvre, il est parfois des luttes sans vainqueur ni vaincu...

Une héroïne bouleversante qui affirme ses choix et ne renonce jamais, à une époque où la campagne reste figée dans le temps alors que le monde avance à grands pas.
Claude LAFAYE explore sentiments et émotions avec une vérité saisissante.

Régine LAPRADE

Née en 1946, Régine LAPRADE vit entre Périgord et Limousin. Sa famille, sa carrière de médecin, ses rencontres inspirent ses romans. Après Le Collier d’Ambre, Le camion blessé et Le Bois de mon père où elle raconte la vie de personnages qu’elle a croisés et appréciés, Régine LAPRADE, s’inspirant de faits réels, nous plonge dans la vie hors du commun d’un bagnard revenu de l’enfer.

En savoir plus sur…

Le vieux cahier

En exhumant d’un vieux cahier la vie d’Antoine, son grand-père, Nicole retrouve aussi celle d’Emile. Nés la même année, Emile et Antoine ont été élevés ensemble. Destins mêlés, liés jusqu’à cette belle après-midi de mars 1911 où tout bascule.

Les faits l’accablent : Antoine est condamné. Il débarque en Guyane dans l’enfer du bagne. Il a 25 ans. Sa ligne de conduite est claire : « Je serai un bagnard exemplaire, un forçat modèle, réhabilité par les travaux forcés comme ils le veulent ici. »

De retour en Périgord après treize en de bagne, Antoine portera ce boulet jusqu’à la fin de sa vie. Même aujourd’hui, Nicole sait qu’elle sera toujours la « petite-fille du bagnard ».

Mais est-elle celle d’un meurtrier ?

« Tôt ou tard, tout se découvre dans la vie. »

En savoir plus sur…

Emmanuelle MAISONNEUVE

Née en 1964, Emmanuelle MAISONNEUVE vit en Auvergne, au pied du Forez, comme Tom Patate.
Elle a : un mari, deux enfants, un chien touffu, deux chats tigrés, et beaucoup de monde dans son jardin.
Dans sa vie, elle a : tapé à l’ordinateur, vendu des crêpes, écrit des lettres pour les autres, aidé des gens étrangers à parler, lire et écrire français.
Elle aime : lire en se lavant les dents, écrire en épluchant les légumes, organiser des chasses au trésor, partir à la découverte des chemins, s’agenouiller dans le potager, s’aplatir dans la bruyère, s’allonger dans les prairies, et regarder ce qui s’y passe.
Cette histoire de Tom Patate est son premier livre.

En savoir plus sur…

TOM PATATE

Eïlandihis ou les monnes en furie

Je m'appelle Tom. Tom Patate. Je ne me souviens de rien, et pourtant je sais des choses. Je sais guérir de mes mains, et filer comme le vent. Je connais le langage des animaux, celui des Grandes Gens et celui des fades...

A force de rechercher le pays d'où je viens, ce pays caché, j'ai appris beaucoup de choses sur mes origines, et je me suis découvert de nouveaux pouvoirs. Maintenant, je compte bien découvrir toute la vérité, même s'il est dit que j'y laisserai ma vie.

Pour la première fois depuis bien longtemps, le jardin est en danger. Avec les Granmanitous, Tom va tenter de le protéger, mais ce combat va l’attirer irrésistiblement vers ce pays qui lui a été interdit : Eïlandihis, où les monnes, ses ennemies mortelles, l’attendent…

En savoir plus sur…

Antonin MALROUX

Responsable commercial dès l’âge de vingt-six ans, Antonin MALROUX passera sa vie dans le secteur du textile en tant que directeur de magasin cadre.

Retraité, il consacre son temps à sa famille et à la littérature.
Il est l’initiateur de « La Forêt des mille poètes », à Vesdun, Cher.

Son ouvrage, Les Chemins de la communale (2007), a obtenu le prix littéraire du Salon du livre 2008. Antonin MALROUX est aujourd’hui membre correspondant de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand.

En savoir plus sur…

L’enfance inachevée

Les grandes vacances, pour le petit Julien, c'est le moment tant attendu, le rêve qui s'accomplit. L'enfant de onze ans retrouve ses grands-parents dans un hameau d'Auvergne, avec au cœur une immense joie. Comme chaque année, c'est là que la vraie vie commence. Son grand-père va l'emmener à la pêche et lui faire découvrir de fabuleux trésors. Et, à l'ombre du tilleul, il sait que sa grand-mère Léonie saura écouler et consoler ses chagrins secrets.
Celle délicieuse liberté lui fait oublier la réalité parfois difficile de "l'école" de la vie. Et les journées s'écoulent, paisibles, déjà inoubliables, tandis que s'approche, inexorable, la fin des vacances avec la peur de s'éloigner du bonheur...
Dans cette douce et mélancolique chronique des années cinquante, l'auteur de La Noisetière et du Moulin des rêves suspend le temps avec une grâce infinie. L'Enfance inachevée conte ce moment privilégié entre la fin de l'âge tendre et le début de l'adolescence, évoquant avec une grande sensibilité la nature et ses mystères.

En savoir plus sur…

Caroline SERS

Caroline SERS est née le 18 septembre 1969 à Tulle.

Une enfance puis une adolescence parisiennes lui ont donné le goût des villes, mais l'envie de nature la saisit régulièrement, et c'est en Corrèze ou dans le Gers qu’elle l'assouvit.

Très tôt, les livres ont représenté pour elle un havre de paix : dans sa famille, celui qui lit est sacré, rien ne doit le perturber... ce qui lui a permis de se soustraire aux aléas de la fratrie.

En savoir plus sur…
En savoir plus sur…

Anthony SIGNOL

Anthony SIGNOL vit en Corrèze près de Brive La Gaillarde et travaille en Haute-Vienne.
Friand d'angoisse et de peur, il nous plonge dans des situations délicieusement effrayantes...

En savoir plus sur…

MISERABILIS

Histoires terrifiantes

REDEMPTION

Jack a un vice. Il traque les femmes et les prend. Il vole leur âme et leur chair. Ce soir, la chasse est ouverte, sa proie est terrorisée. Mais le crime, pour une fois, n’aboutira pas. Parce qu’une autre femme, une qu’il n’a pas choisie, une différente des autres, se met en travers de son chemin… Très vite, Jack prend conscience de l’étendue de son pouvoir. Et lorsqu’elle lui demande de commettre un acte encore plus effroyable, il ne peut refuser.

GALICA

La tempête approche de Galica, petite base scientifique perdue au cœur de l’Antarctique. Anna, biologiste, fait partie des six chercheurs nommés pour une mission de plusieurs mois. Un soir, un de ses collègues, victime d’un accident alors qu’il carottait la glace, rentre à la base grièvement blessé. Anna parvient à lui sauver la vie, mais quelque chose a changé en lui.

ETERNITE

Une détonation a provoqué un éboulement dans la galerie souterraine. Simon, jeune homme naïf, se retrouve enseveli. Pourtant, sa force et sa rage parviennent à l’extirper de ce cauchemar. Lorsqu’il se croit tiré d’affaire, et qu’il atteint enfin la lumière du jour, une surprise de taille l’attend à la surface. Le monde a changé. Bien des choses ont disparu, et Simon se retrouve seul. Ou presque…

En savoir plus sur…

Denis TILLINAC

Denis TILLINAC est né à Paris en 1947.

Il est écrivain, éditeur et journaliste.
Diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux, il a travaillé comme journaliste à La Montagne, en Corrèze, et à La Dépêche du Midi, dans les années 70 ; il en a tiré un journal : Spleen en Corrèze, paru en 1979, où l'on voit notamment Jacques Chirac sillonner ses terres électorales.

Il est un grand ami de Jacques Chirac - il a notamment été représentant personnel du Président de la République française au Conseil permanent de la francophonie de 1995 à 1998.

Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007.
Il fait partie, aux côtés de Claude MICHELET et Michel PEYRAMAURE, de ce qu'il est convenu d'appeler l'École de Brive.

En savoir plus sur…

Chirac-Hollande - Une histoire corrézienne

Chirac, Hollande : deux ambitions, deux générations, un même terroir. Deux élus au long cours d'un département rural et excentré du Massif central, voisin des anciens fiefs de Pompidou et de Giscard, où poussent au naturel les ministres et les cèpes.

Deux rivaux qui se sont longtemps et violemment combattus avant de se rapprocher, de sympathiser, jusqu'à la fameuse phrase de Chirac : «Je voterai pour toi.» Avec des anecdotes savoureuses et certaines confidences inédites, Denis TILLINAC restitue le parcours corrézien de ces deux Présidents qu'il a bien connus et observés en romancier.
Son livre est une traversée buissonnière de près d'un demi-siècle de vie politique, dans le sillage des deux patrons successifs de son département. Il a repéré des similitudes profondes et découvert dans une bourgade le berceau de la «chiracollandie».

Existerait-il un art corrézien d'accommoder la politique ?

Un récit vivant et chaleureux, dans une certaine nostalgie de l'ère Chirac et dans l'expectative quant à la vraie nature de Hollande.

Commenter cet article

Archives

À propos

Informations et documentation sur les manifestations organisées autour du livre et des auteurs par l’Association « Rencontres et Dédicaces » à Naves.